Le signalement d’un proche engagé dans un processus de radicalisation violente

Afin de lutter contre l’embrigadement de ressortissants français par des filières à la doctrine violente généralement en lien avec le terrorisme, l’État a mis en place un numéro de téléphone (0800 005 696) et un site internet conçus pour conseiller et soutenir leur entourage.
Il permet ainsi de signaler un proche au comportement inquiétant, d’obtenir des conseils sur la conduite à tenir et de disposer d’une écoute.
Attention : pour s’opposer à une sortie imminente du territoire d’un enfant mineur, il est recommandé de s’adresser directement à la gendarmerie ou la police.

Comment détecter un processus de radicalisation ?

Parfois difficile à déceler, la radicalisation d’un proche se manifeste généralement par un changement brusque de ses habitudes de vie (alimentation, style vestimentaire …), la consultation de contenus internet extrémistes ou encore la tenue de propos violents et asociaux.
Elle concerne en priorité les adolescents et les jeunes adultes en quête d’identité et en rupture avec leur famille et leurs amis ainsi que les personnes vulnérables.

Qu’elle soit effectuée par téléphone ou par l’intermédiaire du formulaire de signalement des personnes radicalisées, la signalisation d’une personne en cours de radicalisation est confidentielle et a pour objectif d’apporter une aide à l’individu concerné ainsi qu’à sa famille. Elle ne constitue en aucun cas un acte de délation débouchant sur des procédures répressives.