La création d’une entreprise

Lorsqu’une personne souhaite procéder à la création d’une entreprise, il est primordial qu’elle choisisse en amont le statut juridique le plus adapté à son activité. Celui-ci va déterminer la nature des formalités à remplir au moment de la déclaration de la société puis les obligations administratives et fiscales à respecter tout au long de son existence.
Selon l’apport financier nécessaire, le nombre de fondateurs ou le souhait de séparer ou non le patrimoine personnel de celui de la société, les statuts envisageables diffèrent.
Il est ainsi possible de créer une entreprise individuelle, une entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL), une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL), une société en nom collectif (SNC), une société anonyme (SA), une société à responsabilité limitée (SARL), une société d’exercice libéral à responsabilité limitée (SELARL), une société civile professionnelle (SCP), une société par actions simplifiée (SAS) ou encore une société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU).

Une fois définis les éléments essentiels comme le nom de l’entreprise, sa domiciliation ou encore l’apport monétaire et matériel initial, il est possible d’effectuer les démarches d’enregistrement en ligne sur le portail de la création d’entreprises.