La consultation des zones touchées par les termites

L’Institut technologique spécialisé dans le bois, la FCBA qui effectue en particulier des recherches dans la lutte contre les termites met à disposition des professionnels et du public une carte des zones infestées établie à partir de déclarations de chantiers. Consultable en ligne, cette cartographie des infestations permet une recherche à l’échelle d’une commune ou d’un département.

Quelles sont les zones concernées par les termites ?

La présence des isoptères et des insectes xylophages est constatée en France, notamment en Occitanie. En effet, il a été prouvé que leur nombre ne cesse d’augmenter. Actuellement, il a été découvert que 55 départements en France sont infestés par ces termites. En fait, le grand sud de la France est la région la plus touchée par ces insectes qui détruisent les bâtiments et les habitations.

En mai 2019, il a été relevé que 63 % des communes en Languedoc Roussillon ont été infestées par ces insectes. C’est également le cas dans l’Aude, l’Hérault et le Gard, qui manifeste 32 %, 10 % et 37 % du taux d’infestation par ces insectes. Ces nombres prouvent qu’il est important de trouver au plus vite des solutions pour lutter efficacement contre ces termites et permettre à la population de vivre confortablement chez eux.

Quand réaliser un diagnostic termites et que faire en cas de présence de termites ?

Le diagnostic des termites est obligatoire pour les biens qui sont situés dans une zone déclarée infestée. Réalisé par un professionnel certifié, il est également impératif de réaliser un diagnostic termites lors de toute vente d’immeuble dans une zone considérée à risque.

Dans le cas où un diagnostic de termites n’a pas été réalisé en amont, cela est passible de sanction pénale et la vente peut être annulée. Pour les biens en location par contre, ce diagnostic n’est pas obligatoire.

Si le diagnostic s’avère positif, le propriétaire, l’occupant ou le syndicat des copropriétaires devra faire une déclaration par lettre recommandé avec accusé de réception auprès de la mairie où se situe le bien immobilier concerné. Cette déclaration doit être effectuée dans un délai d’un mois après la constatation, sous peine d’une amende.

Aussi, tous les bois et les matériaux infectés devront être incinérés sur place, lors de la démolition partielle ou totale du bâtiment infesté.

Comment éradiquer efficacement les termites ?

Le savoir-faire d’un professionnel certifié est indispensable pour éradiquer les termites. Il met en place un traitement efficace afin d’éliminer toute présence nuisible de ces insectes au sein d’un habitat. Ainsi, par ce procédé, la protection à long terme du bien et de l’environnement est assurée. Pour éliminer les termites qui ont déjà assiégé le bâtiment, le professionnel peut procéder de deux manières différentes.

Les barrières chimiques : ce dispositif vise une protection durable et efficace du bâtiment. Il consiste à dresser une barrière chimique à l’extérieur, comme à l’intérieur de celui-ci.

Les pièges-appât : cette technique d’élimination consiste en un système d’hameçonnage pour attirer et empoisonner les insectes. C’est une technique très efficace pour éradiquer toute la colonie.