La consultation de son dossier médical partagé

Anciennement appelé dossier médical personnel, le dossier médical partagé ou DMP fait office de carnet de santé, mais en version numérique. Mis en place en 2018, ce dispositif qui vise à optimiser la gestion des soins du patient reste toutefois facultatif. Comment le patient peut consulter son dossier médical partagé ? Qui peuvent accéder à ce dossier ?

Quid sur le DMP

Le dossier médical partagé est créé à l’initiative du patient qui souhaite améliorer la coordination de ses soins médicaux. La disposition ou non d’un DMP ne doit aucunement avoir un impact sur ses droits au remboursement des soins. Par ailleurs, le patient choisit librement les personnes avec qui il souhaite partager ses données. Ces dernières sont effectivement soumises à des règles de confidentialité rigoureuses. Toutefois, il appartient à l’Assurance maladie de remplir le contenu du dossier.

Le DMP enregistre l’historique et les traitements administratifs des soins du patient pendant les 2 dernières années :

  • résultats d’analyses biologiques ;
  • comptes-rendus hospitaliers ;
  • radios…

Il mentionne aussi des informations diverses, notamment les coordonnées des personnes à prévenir en cas d’urgence. Le patient peut également y inclure d’autres renseignements complémentaires :

  • antécédents médicaux ;
  • allergies éventuelles ;
  • traitements médicamenteux en cours…

Bon à savoir : le DMP peut désormais indiquer les directives anticipées pour la fin de vie du patient. Ce dernier peut, par exemple, y préciser s’il souhaite un arrêt de la réanimation ou une mise sous respiration artificielle.

Comment faire pour consulter le DMP ?

Pour pouvoir consulter son dossier médical partagé, le patient doit déjà disposer d’un compte.

La création du DMP

La création du dossier médical partagé est gratuite et se fait en ligne. Le patient doit se connecter sur le site dmp.fr et aller sur la page de création de compte. Majeur, il doit se munir de ses numéros de Sécurité sociale et de carte Vitale, et fournir quelques données :

  • un adresse mail ou un numéro de téléphone mobile ;
  • les informations sur son médecin traitant.

Dès lors que le patient finit de créer son dossier, il recevra aussitôt ses identifiants de connexion initiaux qu’il doit modifier et personnaliser après. Ces données sont censées être confidentielles.

Le titulaire du compte doit préciser les professionnels de santé autorisés à consulter son dossier médical partagé.

À noter que le patient peut également créer son DMP auprès d’un professionnel ou d’un établissement de santé (pharmacien, médecin, clinique…).

Les démarches à suivre pour consulter le DMP

Le patient peut consulter son dossier médical partagé à tout moment en utilisant les identifiants personnalisés et confidentiels. La plateforme garantit la sécurisation des données du patient. Si ce dernier oublie son mot de passe, son compte sera bloqué au bout de 3 tentatives de connexion. Il doit patienter un quart d’heure avant de pouvoir essayer à nouveau de se connecter sur son compte.

Si le patient n’arrive pas à accéder à son compte malgré plusieurs tentatives, il peut solliciter l’aide d’un conseiller DMP. Pour ce faire, il doit remplir le formulaire de contact conçu à cette fin.